Ahmed El Shaer - Lauréat du programme Cité internationale des Arts - 2016

Voir la fiche France
Zone Géographique :
Union européenne
Programme :
Cité internationale des Arts
Discipline / Section :
Arts visuels, Film, vidéo / Cinéma
Année :
2016

Biographie

Ahmed El Shaer est un artiste pluridisciplinaire en arts vidéo.

Né en 1981, Ahmed El Shaer est un artiste pluridisciplinaire dont la pratique comprend les installations, la photographie, le son, la vidéo ; il exprime un intérêt particulier pour les arts vidéo. Ses vidéos assemblent Machinima, le séquençage, l’animation 3D et les expérimentations sonores. Son travail a été présenté au public lors de nombreux festivals et expositions, tels que “Experiments in Arab Cinema” à l’Université Simon Fraser “SFU”, Vancouver, Canada, 2013 et à Rochester University, New York, USA, 2014. “Long Saturday” au cours du programme Window to the orient "Cairo" au “Bündner Kunstmuseum”, Chur, Switzerland 2013. Exposition “Wavy Banner” et colloque international (ET4U) Danemark, 2013. Emotional Intelligence Artificial”, Open LAB Egypt Group for interactive arts, Le Caire, Egypte, en partenariat avec Kazoosh Group à Dresden, Allemagne 2013. “Back to Square”, Exposition collective, The Lopez Memorial Museum, Manille, Philippines, 2013. Cairo Documenta, Disconnect, the Town House Gallery, Le Caire, Egypte, 2012. Biennale de Bamako, Musée National du Mali, Bamako, Mali.

Il a également été récompensé à plusieurs reprises, et sélectionné pour participer à certains programmes de résidence.

En 2016, Ahmed El Shaer effectue une résidence à la Cité internationale des Arts à Paris de janvier à mars.

 

Projet de la résidence Cité internationale des arts

Crossover (The Scene).

Le projet de résidence à la Cité internationale des arts correspond à la seconde phase du projet Crossover. En 2014, Ahmed Al Shaer invitait l’artiste française Isabelle Arvers à intervenir durant un stage autour du concept d’immigration exprimé par la technique audiovisuelle Machinima, dans le cadre de l’exposition AntiAtlas of borders #2. Ce stage était proposé à des adolescents des quartiers de Marseille, en partenariat avec la compagnie de Isabelle Arvers et une structure d’action culturelle. La seconde étape consiste à poursuivre ces recherches sur le thème de l’immigration et des frontières, perçues par les enfants des populations immigrées à Marseille. Il s’agira alors de transposer leurs témoignages à travers les techniques Machinima.

 

Modifier
Mis à jour le 7 Février 2017
Partager Retour
  • Home

    Ahmed Mahmoud
  • Home, Video Machinima, 2006, 2:42 min

    Ahmed Mahmoud