François Mazabraud - Lauréat du Programme Hors les Murs - 2016

Voir la fiche INDE
Zone Géographique :
Asie et Océanie
Programme :
Hors les Murs
Discipline / Section :
Arts visuels
Année :
2016

Biographie

François Mazabraud est artiste plasticien

Il est né à Limoges et vit et travaille à Aubervilliers. Il est diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris en 2009. Son travail a été montré dans plusieurs lieu d’exposition tel que le 55eme Salon de Montrouge (2010), le Centre Pompidou-Metz (2011), la Biennale du Havre (2012), le ArtSonje Center de Seoul (2012), et plus récemment à la Galerie de Roussan (2014) pour sa seconde exposition personnelle intitulée « L’ordre des références ».

Il a été résident à la Générale en manufacture de Sèvre (2010-2011), au Mullae Art Space Factory de Séoul (2012) pour un projet sur la DMZ soutenu par  Samuso et l’Institut Français. Il a reçu une aide à la création de la Drac Ile-de-France (2014) et a été résident à Astérides à Marseille, la Villa Belleville à Paris ainsi qu’à la Fondation Pino Pascali en Italie (2014-2015)

 En 2016, François Mazabraud effectuera une résidence dans le cadre du programme Hors les Murs.

 

Projet de la résidence Hors les Murs

Figures et style part 4

« Figures et style » est le quatrième volet d’un ensemble d’interview expérimentale menée avec des immigrés rencontrés à côté de chez lui (Aubervilliers) et dans le sud de l’Italie. Ces interviews consistent à confronter l’exotisme lié à l’accent de la personne avec une langue morte à l’origine de celle parlée dans le pays où cette personne s’est déplacée. Parmi les interviews réalisées, celle de Rani, un indien rencontré en Italie du Sud, fut traduite en latin classique sans qu’elle ne puisse être redite par ce dernier qui dût revenir à Kochi, sa ville d’origine. En Inde, il s’agit de partir à la rencontre de Rani pour continuer cette aventure inachevée. Suivant la figure du chiasme, il redira en latin ses propos préalablement tenus en Italie pendant que François Mazabraud traduirai en Sanskrit wes impressions de touriste français face aux paysages de la région du Kerala. Des divers néologismes apparus lors des traductions d’un langage moderne en langage antique ils produirons de nouvelles formes.

Adresse :

Résidence en Inde

Modifier
Mis à jour le 12 Novembre 2015
Partager Retour
  • Les dessous de table, 2009, tripli bouleau, sapin, hêtre, 287 x 267 x 94 cm.

    Courtesy de l’artiste
  • Tenda + Introducing Danny, 2014, trois rangées de rideaux africains et italiens mélangés, vidéo projection, 6 min en boucle, 500 x 50 x 260 cm

    Courtesy de l’artiste
  • Terrains vagues, 2014, environ 1000 têtes de balais coco, divers chutes d’albâtre, dimensions variables - ici 40m²

    Courtesy de l’artiste
  • Total vanité, 2008, bois, bouteille en plastique, coca, maquette de pétrolier brisée en deux, 32 x 10 x 15 cm

    Courtesy de l’artiste
  • Zones d’ombre, 2010-2011, bouleau, hêtre, loupe de peuplier, sycomore, structure modulable

    Courtesy de l’artiste