Eryck Abecassis- Lauréat du programme Hors Les Murs - 2011

Voir la fiche INDE
Zone Géographique :
Asie et Océanie
Programme :
Hors les Murs
Discipline / Section :
Musiques de création
Année :
2011

Biographie

Eryck Abecassis est compositeur.

Il est né à Alger en 1956. Guitariste autodidacte et photographe, Eryck Abecassis s’installe à Paris en 1979 et entreprend des études de cinéma avant de se tourner définitivement vers la musique en 1981. Élève de Julien Falk pour l’harmonie et le contrepoint, il étudie également l’orchestration à l’école de jazz CIM. 

En 1994, il participe à l’atelier de recherche instrumentale de l’Ircam, puis en 1997, au cursus d’informatique musicale. Son travail s’appuie sur la notion de « noise music », l’hybridation instrumentale et la synthèse sonore. Sa musique, instrumentale, vocale, électronique ou mixte, s’adresse au théâtre, au cinéma, mais aussi à la rue.

Recherchant des lieux de concert non conventionnels, Eryck Abecassis transforme le spectateur en habitant musical de l’œuvre. Menant de front une carrière de musicien électronique et de compositeur, il se produit à travers le monde et reçoit notamment des commandes de l’État, de Radio France, du GMEM et du Grame.

Sa musique, en marge des courants traditionnels, réfute tout académisme moderne. Citons parmi ses œuvres Blind (1997) ; Poupées-fantômes pour piano, percussion, dispositif électronique et vidéo, créé en 2004 aux Subsistances de Lyon ; St Ferréol, performance urbaine créée à Marseille en 2007 par 250 musiciens ; Sh-an, le chant des bruits, créé en 2009 lors des Multiphonies de Radio France.

En 2011, Eryck Abecassis effectue une résidence, du 1er février au 20 avril, dans le cadre du programme Hors les Murs. 

Projet de la Résidence hors les Murs

Préparation d’une tragédie musicale.

Cette tragédie prend place dans les chantiers de recyclage de bateaux - Ship-breakers - et plus généralement autour du cycle création/usage/destruction. La résidence a également pour objectif de réaliser une performance multimédia présentée en Inde, servant de champ d’expérimentation pour la partie électronique et visuelle de la tragédie musicale. 

Le travail aboutit à la création de SAFETY FIRST, Opéra Noise présenté le 30 novembre 2013 à l’atelier de la Comédie de Reims (prod délégué : Césaré CNCM, avec Chantal Santon - soprano, Catherine Jauniaux - voix, Eryck Abecassis - composition, vidéo, mise en scène, electronique - Jean-Sébastien Mariage - guitare éléctrique, Will Guthrie - batterie).

Modifier
Mis à jour le 15 Septembre 2014
Partager Retour
  • Ships recycling yards

    Eryck Abecassis
  • Noisindia-live

    Pratvsh Lala
  • Machine

    Eryck Abecassis
  • SAFETY FIRST

    Eryck Abecassis